Business Developer

Les métiers
du digital

Business Developer

Le business developer a pour mission de défricher les marchés et générer des nouveaux leads commerciaux « from scratch » (sans portefeuille) ou via de « l’upselling » sur la base d’un nombre limité de comptes. Dans un environnement digital, il doit posséder une bonne culture générale sur les aspects techniques des produits qu’il commercialise : adserving / e-publicité (SEM, SEO, affiliation, …), emailing (technique de routage, délivrabilité, compréhension du paramétrage…), site web / mobile (conception / user expérience, contraintes liées aux langages HTML/Flash…), etc.

Autres intitulés :

Bizdev, sales manager, commercial terrain, responsable commercial, responsable développement

Type d’employeurs et secteurs d’activité :

Agence Web / Communication, Annonceur, Editeur de logiciels, Edition / Médias / Régies, Intermédiation, Pure player, Start-up

Missions :

Analyse de marché :

  • Définir son terrain de prospection (Grands comptes, middle market, TPE…)
  • Elaborer et s’approprier l’argumentaire commercial en lien avec le marketing produit
  • Assurer une veille concurrentielle et technologique

 

Chasse et prospection commerciale :

  • Identifier les contacts générateurs de leads et étudier le besoin client
  • Assurer les présentations (démonstration sur site, à distance…)
  • Négocier et closer les conditions contractuelles et optimiser les conditions de marges (CA généré) pour l’entreprise
  • Transmettre le dossier aux équipes projets en charge de la production. 

 

Reporting et upselling :

  • Garantir l’atteinte des objectifs de CA fixés au degré de satisfaction client voulu
  • Assurer le suivi commercial du client (points d’avancement, facturation …)
  • Identifier les opportunités d’escalades de comptes dans une optique de fertilisation

 

Compétences :

 

Le business developer doit maitriser ou avoir une très bonne connaissance des technologies qu'il commercialise et effectuer une veille active sur les évolutions de son marché.

 

Il se démarque par son talent de négociateur, une appétence pour les chiffres et l’acquisition de nouveaux clients. Au niveau relationnel, le business developer doit être tenace : la prospection implique de nombreuses réponses négatives qui ne doivent pas altérer sa motivation. Son contact doit être facile, sa communication claire et marquée par une importante force de conviction pour valoriser et défendre les atouts de l’entreprise et de ses produits.

Evolution de carrière :

Le Business Developer peut évoluer vers des postes de Directeur commercial, Key account manager ou Responsable des partenariats.

Rémunération :

50 / 60 K€ au global pour les profils juniors (jusqu’à 2 ans d’expérience),
60 / 80 k€ au global pour les profils plus confirmés (entre 3 et 6 ans d’expérience).
80 K€ au global et plus (profils au-delà de 6 ans)

Formations privilégiées :

Ecole de commerce avec une spécialisation commerciale ou e-marketing

Formation universitaire (Licence 3 à Master 2) avec une spécialisation commerciale