Intégrateur Web

Les métiers
du digital

Intégrateur Web

L’intégrateur web est le profil le plus technique des métiers des studios : il se situe à la croisée des chemins entre l’informatique et le webdesign.

Autres intitulés :

Webmaster, développeur intégrateur

Type d’employeurs et secteurs d’activité :

Agence Web / Communication, Annonceur, Cabinet de conseil / SSII, E-commerçant, Freelance, Pure player, Start-up

Missions :

  • Réceptionner les éléments graphiques : découper les maquettes et optimiser les éléments graphiques (photos, pictos, …) transmis par le DA et les webdesigners.

 

  • Concevoir les pages web : assurer la programmation des pages HTML/CSS et mettre en forme les templates, intégrer le contenu éditorial ou graphique en suivant les maquettes de départ et effectuer des développements (javascript, php..) simples permettant l’activation des pages.

 

  • Optimiser les performances des pages : effectuer des tests de rapidité de chargement et veiller à la mise en conformité avec les standards W3C, travailler sur l’amélioration du référencement naturel et du suivi de trafic (optimisation des balises SEO, insertion de codes de trackers site centric ou adcentric, …)

 


NB : l’intégrateur peut être plus ou moins technique en fonction de sa majeure :

 

Web design : il se concentrera davantage sur les tâche de maquettage, de retouches photos ou de montage.
- Développement : il s’investira davantage sur des problématiques « front end » liées à l’ergonomie et à l’intégration, aux aspects techniques du référencement ou de fonctionnalités.

 


Compétences :

L’intégrateur est au croisement du design et du développement technique : il matérialise les travaux des créatifs.

Il doit maîtriser les logiciels de graphisme : photo, audio, vidéo (Photoshop, Illustrator, Final cut…) et des langages web associés (HTML/XHTML/CSS…). Il connaît les standards en matière de référencement naturel (SEO) et d’accessibilité (normes W3C, caractéristiques des navigateurs : IE, Mozilla, Safari, Opéra…) et le responsable design.

 

Enfin, il possède également des notions en conception réalisation, et des bases plus ou moins avancées en développement dynamique (ASP, Javascript, PHP, ...).

 

L’intégrateur doit être capable de travailler en équipe, posséder une bonne résistance à la pression et être en mesure de travailler dans des délais serrés. De son travail dépend le succès d’un visuel (charte graphique, animation publicité…).

Par ailleurs, technophile, il doit faire preuve de curiosité et d’une bonne capacité de veille pour suivre l’évolution des technologies digitales : normes d’accessibilités, algorithme des moteurs de recherches, langages innovants, supports (tablettes, smartphones…).

Evolution de carrière :

Les évolutions du profil intégrateur dépendent de sa voie d’accès et de son appétence pour la technique ou le design.

il peut évoluer vers un poste de webdesigner, de Chef de projets fonctionnel ou technique, de traffic manager ou de développeur front-end.

Rémunération :

  • 25 / 35 K€ au global pour les profils juniors (jusqu’à 3 ans d’expérience),
  • 35 / 45 k€ au global pour les profils plus confirmés (entre 3 et 6 ans d’expérience).
  • 45 / 55 K€ au global et plus (profils au-delà de 6 ans et/ou managériaux)

 

Formations privilégiées :

Formation supérieure (Bac +2/4) en informatique (Universitaire, EPITA, EFREI, Leonard de Vinci…), en multimédia (EFFICOM, ISCOM, …), ou en webdesign (Créapole,…), DUT ou IUT informatique.